Le collagène est présent dans tous les organes multicellulaires de notre corps .

C’ est la protéine structurale fibreuse qui compose les fibres blanches (fibres de collagène) de la peau, des tendons, des os, des cartilages et de tous les autres tissus conjonctifs. On le trouve également répandu dans les substances gélatineuses du corps, comme dans le corps vitré de l’œil (1) où il joue un rôle au niveau de la fermeté. En d’autres mots, le collagène est la protéine naturelle qui compose le support de la structure du corps et est la substance primaire du tissu conjonctif. C’est ce tissu fibreux conjonctif qui tient notre corps ensemble.

 » Le collagène donne aux organes et tissus leur force… « 

Le collagène donne aux différents organes et tissus leur force et leurs propriétés élastiques. Vingt-cinq pour cent du poids des protéines du corps humain est composé de collagène. Soixante-quinze pour cent de notre peau est faite de collagène, et au total, environ trente pour cent de notre corps entier est constitué de collagène. Le collagène fait partie de la composition normale naturelle des tendons, des ligaments, des articulations, des muscles, des cheveux, de la peau et des organes vitaux. Quand il y a un manque de collagène dans le corps, tout est affecté. Les principaux symptômes d’une carence en collagène sont: la faiblesse, la fatigue, les maux et douleurs et un manque global d’énergie. De plus, tous ces symptômes augmentent en vieillissant.

 » Quand le corps manque de collagène, nous sommes malades « 

En plus de ses nombreuses propriétés structurales, le collagène sert de catalyseur principal à la croissance et répare presque tous les tissus du corps. Plusieurs maladies, dues au vieillissement, sont liées à une carence de cette protéine vitale qu’est le collagène. Quand notre corps est en manque de collagène, nous sommes malades.

 » Le manque de collagène cause les signes précurseurs du vieillissement « 

La production de collagène dans le corps ralentit insidieusement avec l’âge. Elle commence à ralentir vers la moitié de la vingtaine, puis dans la trentaine et la quarantaine, et diminue abruptement dans la cinquantaine et la soixantaine. Un manque de collagène ou une mauvaise utilisation du collagène dans notre corps cause les signes précurseurs du vieillissement. La percée scientifique des fabricants de Genacol®, relativement à la dégénérescence du collagène dans le corps , offre de possibilités intéressantes d’anti-vieillissement.

POURQUOI LE COLLAGÈNE EST-IL NÉCESSAIRE POUR RESTER JEUNE ET EN BONNE SANTÉ ?

Le collagène est produit naturellement par le corps. Il est vital à notre fonctionnement car c’est la  » colle de notre corps ». Il compose le cartilage des articulations, les muscles, les cheveux, la peau, les tendons et les ligaments du corps. Il fournit la structure à notre corps et forme les câbles moléculaires qui renforcent les tendons entre autres. Le collagène est ce qui supporte notre peau et nos organes internes. Les os et les dents se forment lorsque le corps ajoute les minéraux au collagène du corps(2).

 » Le collagène, produit naturellement par le corps, est vital à son fonctionnement « 

Les fibres de collagène sont tissées ensemble comme des morceaux de tissus pour former un réseau dans lequel de nouvelles cellules se développent et se reproduisent.

 » Le collagène a un rôle primordial quand le corps a besoin de construire de nouvelles cellules « 

À tout moment, quand le corps a besoin de construire de nouvelles cellules, comme pendant la guérison ou le processus de développement du corps, le collagène joue un rôle primordial.
Le collagène est la substance qui protège et supporte les tissus mous du corps et qui les relie à notre squelette (3). En d’autres mots, il est à la fois le matériel et la colle qui tiennent notre corps ensemble.
Du latin, le collagène  » colla et genmen  » veut dire produire la colle. Par définition, le collagène représente la colle du corps.

 » Les premiers signes de rides sur les mains signalent un début d’insuffisance de collagène « 

Les mois et les années passent et notre corps en subit les effets. Nous le notons d’abord au moment où les rides minuscules commencent à se faire remarquer dans la trentaine. Dès lors, le manque de production de collagène nous affecte directement. Toutes les activités que nous avons toujours pratiquées, comme courir ou sauter, semblent soudainement plus douloureuses. Les dommages causés aux articulations deviennent plus problématiques. En vieillissant, nos tissus conjonctifs et nos tissus musculaires s’affaiblissent à cause de l’insuffisance grandissante de collagène. Il en résulte un affaiblissement de notre structure squelettique. Nous sentons les douleurs du vieillissement. Alors que donnons-nous à nos articulations pour les nourrir convenablement ?

 » Les cosmétiques traitent les symptômes et non le problème « 

D’autre part, au fil du temps, notre peau perd sa fermeté et son éclat. Son apparence saine disparaît peu à peu. Petit à petit, nous développons des rides, des marques rouges et des taches brunes. Notre peau se dessèche. Alors commence la course au produit miracle ! Mais après des centaines d’euros investis dans des produits cosmétiques, il y a très peu si ce n’est aucun résultat. Pourquoi ? Parce que nous traitons les symptomes et non le problème. Nous pourrions apprendre à vivre avec une moins belle apparence, si seulement le manque de production de collagène s’arrêtait là !

Publicités