saviez vous que  

 LE PERSIL contient de nombreuses substances utilisées en médecine homéopathique et naturelle, notamment des huiles essentielles, et est très riche en vitamines A et C. Le persil est plus riche vitamines A et C que les kiwis ou les citrons. Le persil était utilisé pour faciliter la cicatrisation des plaies, diminuer les œdèmes dus à des contusions, faire monter le lait des mères, ou encore traiter nombres de maladies des sphères hépatique, urinaire et rénale. Le persil est un aliment anticancéreux grâce en partie à son action positive sur le fonctionnement du foie, de la rate, des intestins et du système digestif, aidant par son action à l’élimination des toxines que le corps assimile chaque jour. Le persil aurait également une influence sur les glandes endocriniennes, en facilitant la libération de certaines hormones. Le persil est utilisé pour soigner les troubles menstruels des femmes Il a aussi des effets bénéfiques sur l’appareil rénale : action sur les calculs rénaux, les coliques néphrétiques ou les infections urinaires récidivantes. Le persil est employé depuis longtemps dans le traitement des maladies respiratoires chroniques ou infectieuses comme l’asthme. Le persil soulage les ballonnements, les coliques, les indigestions ou bien encore la constipation.

  

Publicités